Fanm Kréyol

Etaient-ils trop peu arrondis ? Etaient-ils imparfaits ? Ses seins…Et puis, de toute façon, Ils ne pourraient être absents du tableau. Femme créole… Je ne l’avais jamais dessiné sans une belle poitrine, sans une belle taille. Je pouvais même, quelques fois, imaginer un homme qui empoigne ses deux mamelons tendrement. La perfection était bien là, en regardant [...]

La Pomme

  - Et maintenant, me voilà. Je suis ici, prétendant être libre. Prétendant jouir d'une liberté ayant pour limite celle d'autrui. Je suis ici, et ailleurs. Le doute, l’incertitude. Parce que je sais que je suis encore enchaîné, relié à ce passé douloureux. Nous sommes encore esclaves d'une autre manière, d'un autre système. Qu'est ce [...]

Confronter.

Relation toxique. J’ai lu, autant de fois que vous, des tas d’articles sur les relations toxiques. (Rassurez moi, je ne suis pas la seule à devenir paranoïaque et à analyser minutieusement chaque membre de mon entourage hum...). Oui, bon. C’est intéressant de pouvoir mettre un mot sur ce type de relations, qui nous paraissent normales [...]

Trente minutes

« Trente minutes. Il renversa son corps sur le plancher de la case. La jeune femme sentit le désir brûler entre ses cuisses. Charmée, elle releva ses jambes, les positionnant délicatement autour du cou de son partenaire. Sans prendre le temps d’enlever sa robe de soie. Vingt-neuf. Il introduisit sa langue froide ouvrant les lèvres de [...]

Est-ce que…

Contempler la perversion fait-il de moi un être perverti ? Fermer les yeux sur la corruption pourrait me rendre corrompue ? Méconnaître une société en ruine me rend-il moins coupable ? Au-delà du fait que je ne sois pas enchaînée, puis-je dire que je ne suis pas esclave ? Est-ce que je donne carte blanche à la prostitution intellectuelle ? [...]

Ce soir-là…

« Ce soir-là il me déshabilla avec aplomb. La culotte humide, élargie par un geste brusque, je détachai sa chemise prête à me livrer toute entière. Le désir dévorait nos corps de nègres. Virulent. Fou. La pénétration, d’abord lente puis rapide. Lui, au-dessus. Et l’inverse. Ses mains pressaient mes fesses durcies par le plaisir. C’était l’amour [...]